Pourquoi les entreprises utilisent la solution COOCs ?

Publié le : 06 octobre 20213 mins de lecture

Il existe un léger décalage avec l’environnement académique, et le monde des affaires commence progressivement à concevoir de telles formations. Certains géants de l’Internet comme Google peuvent également se targuer d’avoir accueilli des centaines de milliers d’abonnés sur certains de leurs sites. Si la plupart des prix n’atteignent pas les chiffres étonnants des géants de Mountain View, alors le premier résultat est encourageant.

Connaître et se faire connaître

Ce qui est captivant avec les modèles COOCs, c’est que les cours sont toujours ouverts, et l’accès aux ressources pédagogiques est toujours gratuit. En revanche, si vous souhaitez avoir un retour d’expérience sur votre travail ou monter un projet en collaboration, il faut mettre la main à la poche. Le succès semble être au rendez-vous, car l’entreprise a dû fermer les inscriptions à certains cours par manque de ressources humaines. Car le COOC est aussi une solution de se promouvoir, de vulgariser le nom de l’entreprise ou de promouvoir ses produits dans le processus marketing. Eh bien, pour Google, ce n’est pas le cas, c’est sûr. Mais c’est à travers leur COOC que j’ai découvert des entreprises qui figuraient sur Udacity, mais qui étaient bien connues ailleurs. Il faut voir, pour une personne inscrite, combien de personnes ont vu le cours sans inscription.

Des vifs intérêts des grandes entreprises

Devenu références en matière de programmation d’auto-formation, le site a commencé à coopérer avec des experts du domaine enseigné et s’est ouvert à d’autres disciplines, comme le financement des entreprises. À terme, il n’est pas impossible pour Open Classrooms et Udacity de suivre la même trajectoire et d’établir des partenariats avec des entreprises de renom. La principale différence avec Udacity est la taille. Le code est open source, et le contenu est principalement crowdsourcing et sous licence Creative Commons. Après avoir démarré avec des acteurs du monde de l’entreprise, comme le COOC de Wall Street, la plateforme a récemment annoncé un COOC sur les réseaux sociaux, avec Rue 89 et le réseau Global Editors.

Une motivation variée

Le Solerni s’agit d’un nouveau projet de plateforme COOC d’Orange, qui a un premier cours sur les nombres et leurs usages, qui viennent de démarrer. Enfin, nous avons également Neodemia, spécialisé dans l’hébergement de COOC d’entreprise. La plateforme a également hébergé, entre autres, le COOC de formation au paiement en ligne de BNP Paribas via des solutions telles que Sepa. Du point de vue des achats et de l’évaluation, les COOCs peuvent être intéressants.

Plan du site